Navigation Menu+

E-Mail marketing : comment réussir ses opérations d’emailing ?

L’e-mail marketing indique un procédé de marketing direct présentant des avantages à un individu ou groupe de personnes ayant recours au courrier électronique. Permettant de réussir les opérations d’e-mailing, l’e-mail marketing attire l’attention des utilisateurs d’internet non seulement par son efficacité, mais aussi par son prix. Toutefois, face aux pirates favorisés par l’évolution d’internet, les pièges ne sont pas rares dans l’utilisation de l’e-mailing. Un système de protection des données privées ne doit pas être pris à la légère.

Les performances de l’e-mail marketing

e-mail-marketing.jpg

L’e-mail marketing occupe une grande place en matière des stratégies marketing d’une entreprise ou d’une marque. De nombreux marketers sont au courant des performances de cette technique et y ont recours pour mener à bien leurs stratégies marketing. En effet, les performances de l’e-mail marketing se mesurent par le taux d’ouverture ainsi que par le nombre de clics et de désabonnement. Les chargés de l’évaluation des performances de l’emailing se basent généralement sur les analyses des tendances géographiques et sur les comportements des internautes. À noter que selon les études menées par les experts dans ce domaine, 50 % des emails sont aujourd’hui gérés sur Smartphone.

Quels indicateurs météo influencent le plus les performances e-mailing ?

e-mailing.jpg

Les performances e-mail marketing sont soumises à des indicateurs météo, comme la température, la pluie et le  soleil. Ces différents facteurs météo peuvent influencer directement la réussite ou non d’une campagne. Selon les études menées à l’initiative du Return Path, les variations météorologiques présentent aussi des répercussions sur le comportement des internautes. En France, tout comme au Royaume-Uni, une fois les températures augmentent, le taux de lecture des e-mail marketing tend vers le haut. L’effet des indicateurs météo varie selon le milieu. À titre d’exemple, au Royaume uni, contrairement aux situations en France, le taux de lecture et de suppression des emails diminue durant les saisons pluvieuses.